Avertir le modérateur

22 avril 2012

Triste soirée

Le vote réactionnaire représente 45 ou 47 % des suffrages. Dure ou molle, la Gauche représente 37 %. Borloo soutient Sarkozy et se couche. Il faut sortir le radicalisme de l'offense.

Rama Yade joue l'avocate de Sarkozy et salue sur France 2  la combativité de l'animal politique Sarkozy, détecte une souffrance de l'électeur FN, évoque le "précariat". Je regrette qu'elle ne renvoie pas dos à dos les extrêmismes doctrinaux du FN et la violence sarkozyste.

Le radicalisme, c'est autre chose. Ce n'est pas la droite, ce n'est pas le centre. Le parti de Borloo est devenu avec lui une annexe de la majorité sarkozyste. C'est triste.

13 avril 2012

La cible

Malgré tout le respect pour Rama Yade et sa démarche ‘‘non alignée’’, on se demande pourquoi son équipe se trompe parfois de cible dans le cadre de la pré-campagne des élections législatives. Son ennemi, c'est la vieille UMP, ses dérives sécuritaires et communautaires avec ses zig-zags pour séduire l'électorat d'extrême droite. Les valeurs que Rama Yade défend la rendent plus proches d'un Pietrasanta et son grand rassemblement que des vieux crocodiles qui s'accrochent à leurs mandats comme des anémones de mer à leur rocher à marée basse qui ne ne remontera plus.

Les parents d'élèves ont très mal pris la récente manipulation par mail et twitter. Ils ont tous le souvenir des tracts anonymes et des dénonciations de corbeaux qui ont tous étés condamnés sauf quelques uns. Ces techniques de désinformation ont choqué jusqu'aux auditeurs du journal de réinformation de radio Courtoisie. La capital séduction de Rama Yade s'en trouve considérablement effrittée et c'est bien dommage pour celle qui pourrait rassembler aussi bien à sa gauche qu'à sa droite.

Il faut redresser la barre.

08 avril 2012

Rama Yade : "Une polémique ridicule, pathétique et minable!"

Rama Yade tire à boulets rouges sur Aeschlimann, mais se dit fidèle au Sarkozy de 2007. Article du JDD : Rama Yade : "Une polémique ridicule, pathétique et minable!"

La désirYade

En se déclarant favorable à Nicolas Sarjozy pour l'élection présidentielle, Rama Yade ne rassure pas les vrais radicaux. Se déclarer favorable à Nicolas Sarkozy, c'est se déclarer favorable à Manuel Aeschlimann. La candidature de Rama aux législatives ne peut n'être qu'un premier tour pour qu'elle cède ses voix au député sortant.

Il ne faut pas croire les blogs qui prétendent que Manuel va se faire lâcher par l'UMP. L'UMP c'est Sarkozy. Sarkozy et Aeschlimann sont liés. Appeler à voter pour Sarkozy, c'est avouer qu'on se couchera devant Aeschlimann. aux législatives.

Rama Yade et Borloo doivent montrer la nouvelle voie de la Droite en disant non au Sarkozysme et à ses amis. Surtout ses amis d'Asnières. Que ce soit sans équivoque et non négociable.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu